Le CISSS de l'Outaouais fait volte-face - 30 août 2019

Le CISSSO revient sur sa décision d’offrir un taux de 200 % du salaire aux infirmières qui feront du temps supplémentaire lors du week-end.

Le CISSS de l'Outaouais revient sur sa décision d’offrir un taux de 200 % du salaire habituel aux infirmières qui feront des heures supplémentaires pendant le long week-end.

Le CISSSO se défend en expliquant que cette décision ne respectait pas les conventions collectives.

Le temps supplémentaire sera alors rémunéré au taux convenu dans les conventions.

Le président du Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais, Patrick Guay, s'est dit enragé par cette volte-face.

Selon lui, l'employeur met la population en danger.

L’octroi de temps supplémentaire à des taux de 200 % avait été fait à la suite un coup d’éclat du Syndicat sur Facebook.