Gatineau ne veut pas créer de précédents

La Ville de Gatineau craint de créer des précédents dans l'évaluation des maisons touchées par les inondations.

La Ville de Gatineau craint de créer des précédents dans l'évaluation des maisons touchées par les inondations si elle ne conteste pas la décision rendue par le Tribunal administratif du Québec, qui donnait gain de cause à une sinistrée.

Le président du comité exécutif, Cédric Tessier, répond ainsi aux critiques formulées par cette résidente du Fer à cheval qui doit se battre contre la Ville pour ajuster ses taxes en fonction de la valeur réelle de sa propriété.

Il a expliqué aujourd'hui que cette décision suscitait de l'inquiétude ailleurs au Québec.

C'est pourquoi la Ville aurait décidé d'aller en appel :